La fondation

En France

Les mutations économiques, écologiques et technologiques en cours génèrent un besoin croissant d’ingénieurs. Rien qu’en France, alors que la demande de nouveaux ingénieurs est estimée à 50000 par an, seuls 35000 jeunes sont diplômés. La problématique de la formation de cadres de haut niveau dans tous les secteurs d’activité est donc un enjeu crucial au moment où les entreprises industrielles et de services ont également à faire face à des départs en retraite massifs à l’horizon 2020.

Dans le numérique plus qu’ailleurs, »all is digital », les recrutements sont très difficiles, alors que la moitié des métiers de 2030 n’existe pas encore.

Pas de crise donc pour les diplômés des écoles d’ingénieurs, mais une pénurie qui, pour être comblée, nécessite des actions fortes et immédiates.

Le besoin de diplômés des écoles d’ingénieurs est évalué à plus de 50% au cours des cinq prochaines années.

Chaque année, 35 000 ingénieurs sont formés en France alors que la demande est de 50 000.